Les Rapines d’Eryl – Chapitre 3: Une Fine Bruine

V3

Synopsis du récit:
Milyun, ville sur la colline. Ville où seul la richesse compte. Si celle-ci s’accumule, on gravie les marches vers le sommet de la butte. Si on la perd, on redescend plus vite que l’on est monté.Eryl y est voleur. Des personnes riches et vénales le payent pour qu’il « récupère » pour eux quelques objets traînants chez leurs voisins.
L’hiver approche et avec son arrivée, le commerce déserte la ville. Le fleuve se gèle et la colline entière rentre dans une léthargie stérile.
Quelques jours avant la fermeture des voies marchandes, un dernier contrat est proposé à Eryl, un contrat extrêmement bien payé, et, par conséquent, extrêmement risqué…

Synopsis du chapitre:
C’est la nuit de la rapine. Risquée, cette mission promet fortune en cas de réussite, au prix d’un risque énorme en cas d’échec…

Retrouvez le chapitre en question ici: http://editions.belisairhouse.net/?page_id=669

Ou tous les autres par-là: http://editions.belisairhouse.net/?page_id=536

Rendez-vous en Juin pour la suite!
Ceco

Une nouvelle débarque: Un Soleil Qui Ne Se Couche Jamais

Neversetting Sun

Bonjour à tous!
Aujourd’hui, entre deux chapitres des Rapines d’Eryl, sort une petite nouvelle!

Genre: Uchronie
Extrait:
Un jour je partirai, trouver un soleil qui ne se couche jamais.

Tant de rêves, tant de fantaisies qui germent en enfance. Qui donc les a semées ? Qui les a arrosées pour que ces plantes s’enracinent si profondément dans notre tête ? Comment ont elle put résister au harcèlement constant de la réalité ?

Retrouvez la nouvelle ici.

Bonne lecture à tous!

Les Rapines d’Eryl – Chapitre 2: Repérage

V3

Avec un peu de retard, certes, voici la suite des aventures d’Eryl.

Synopsis du récit:
Milyun, ville sur la colline. Ville où seul la richesse compte. Si celle-ci s’accumule, on gravie les marches vers le sommet de la butte. Si on la perd, on redescend plus vite que l’on est monté.Eryl y est voleur. Des personnes riches et vénales le payent pour qu’il « récupère » pour eux quelques objets traînants chez leurs voisins.
L’hiver approche et avec son arrivée, le commerce déserte la ville. Le fleuve se gèle et la colline entière rentre dans une léthargie stérile.
Quelques jours avant la fermeture des voies marchandes, un dernier contrat est proposé à Eryl, un contrat extrêmement bien payé, et, par conséquent, extrêmement risqué…

Synopsis du chapitre:
Après avoir accepté le dangereux contrat, Eryl se prépare avec minutie avant de passer à l’action. Le moindre détails inconsidéré peut être fatal.

Retrouvez le chapitre en question ici: http://editions.belisairhouse.net/?page_id=617

Ou tous les autres par-là: http://editions.belisairhouse.net/?page_id=536

Rendez-vous en Mai pour la suite!
Ceco

Les Rapines d’Eryl – Chapitre 1: Un contrat réussi

Et voilà le premier chapitre des Rapines d’Eryl dont j’espère que vous aurez apprécié le prologue!

Vous pouvez retrouver le chapitre en question ici: http://editions.belisairhouse.net/?page_id=560

Ou tous les autres ici: http://editions.belisairhouse.net/?page_id=536

Avec les fêtes de fin d’année je vais probablement faire une pause dans l’écriture pour la fin décembre, donc la suite sortira probablement courant Janvier.

D’ici là je vous dis à bientôt!

Un récit, des Rapines: Nouveau long récit!

Ah que coucou tout le monde!

Pour ceux qui ne me connaîtrait pas encore, je suis cecomog (si, si.). Je suis devenu le graphiste attitré de BH depuis un bout de temps, mais j’ai eu envie de changer un peu récemment et je me suis remis à écrire avec une histoire qui me trottait dans la tête depuis longtemps.

Et je sort donc le récit aujourd’hui: Les Rapines d’Eryl.
Que vous pouvez retrouver ici: http://editions.belisairhouse.net/?page_id=536

En résumé:
Milyun, ville sur la colline. Ville où seul la richesse compte. Si celle-ci s’accumule, on gravie les marches vers le sommet de la butte. Si on la perd, on redescend plus vite que l’on est monté.Eryl y est voleur. Des personnes riches et vénales le payent pour qu’il « récupère » pour eux quelques objets traînants chez leurs voisins.
L’hiver approche et avec son arrivée, le commerce déserte la ville. Le fleuve se gèle et la colline entière rentre dans une léthargie stérile.
Quelques jours avant la fermeture des voies marchandes, un dernier contrat est proposé à Eryl, un contrat extrêmement bien payé, et, par conséquent, extrêmement risqué…

Voilà voilà, j’espère que ça vous plaira!

Ps: Ah et puisque j’ai jamais eu l’occasion de le dire avant: J’ai également écris une nouvelle, Demi-Dieu, ici: http://editions.belisairhouse.net/?page_id=178

A bientôt!

Bienvenue !

Bienvenue sur la nouvelle édition de Belisair House !

Pour cette seconde version de notre site, nous avons décidé de commencer par mettre en avant le fait que Belisair House était devenu un groupe qui rassemblait plusieurs collectifs.

Belisair Radiophonies rassemblera donc tout ce qui se rapproche de la création sonore: sagas MP3, fictions sonores, feuilletons radiophoniques, livres audios… Le tout en restant toujours lié au Netophonix, la communauté francophone des créateurs de sagas MP3. Également, le collectif mettra en valeur pour quelques temps la création musicale.

Belisair Editions mettra en valeur le travail des mots sur le papier au travers de nouvelles, fables, romans et fan-fictions, sous forme d’extraits ou de textes intégraux. Et ce en cherchant à se rapprocher des communautés francophones d’écrivains amateurs du web, telles que FanFictions ou FanFics.

Belisair Press se différenciera des deux autres collectifs en permettant à ses visiteurs de suivre différentes chroniques qui aborderont différents domaines culturels reconnus ou méconnus, notamment le cinéma, les jeux vidéos ou la saga MP3.

 

A cela viennent s’ajouter notre forum, Belisair Patio, sur lequel vous pouvez vous inscrire à n’importe quel moment, et notre channel IRC, Belisair Saloon.  Lesquels pourront nous permettre de mieux communiquer, d’avoir davantage de retour sur ce que nous faisons et ce qui vous intéresse.

Ce qu’il faut absolument comprendre, c’est que nous ne cherchons pas à nous placer en concurrent de ces différents domaines que nous rassemblons, mais davantage en une complémentarité de chacune de ces spécialités, de façon à servir de pont entre ces différentes communautés de créations qui existent sur le web francophone et aider celles-ci à se rencontrer, à travailler ensemble et à mener à termes des projets intéressants, intelligents et innovants.

Et nous, Belisair House, nous souhaitons être au centre de cette action, afin de permettre à un nombre, important ou non, de créateurs à se faire reconnaître le mieux possible. Parce que Belisair House ne se résume pas uniquement à ce qui a été accompli aujourd’hui, mais bien à un projet plus conséquent qui pourrait mettre en avant la création et la culture au travers d’artistes et de créateurs méconnus et talentueux.

Mais, pour que cela puisse se faire, pour que l’on puisse envisager d’y travailler, nous avons besoin de voir si vous êtes intéressé, si certains sont intéressés et, pour cela, vous n’avez qu’une seule chose à faire: commenter, réagir, vous inscrire sur notre forum, venir voir si nous sommes sur notre channel IRC, etc…

 

Nous vous souhaitons à tous une bonne visite de notre site et nous espérons que ce petit texte vous aura motivé !

L’équipe de Belisair House.